Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Aug

Parti pour la renaissance nationale: Supposé éjecté, le ministre Barry se considère toujours président

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #POLITIQUE

CENASA Ouagadougou - Le ministre burkinabè en charge de la Culture, Tahirou Barry, remplacé à la tête du Parti pour la renaissance nationale (PAREN, son parti d’origine), à l’issue d’un congrès tenu le week-end dernier, estime qu’il est toujours le président dudit parti, a-t-on appris à travers un communiqué du clan qui le supporte.

Le communiqué parvenu à l’AIB, jeudi matin, fait remarquer que «le mardi 1er août à 18 h 30, s’est tenue au siège du PAREN une réunion du Bureau exécutif national aux fins d’examiner la situation du parti à la suite d’une rencontre présentée comme un congrès extraordinaire tenue les 29 et 30 juillet 2017 à Ouagadougou».

L’écrit signé du Bureau exécutif national (BEN) du PAREN précise que la réunion (du mardi) a été présidée par le président du parti Tahirou Barry.

A en croire le communiqué, le congrès tenu le week-end dernier, à la demande du fondateur du PAREN, Kilachiou Laurent Bado, n’a aucune valeur juridique. Par conséquent, souligne-t-on, c’est Tahirou Barry qui demeure le président du parti jusqu’en janvier 2019.

«Le mandat de cinq ans du Bureau exécutif national issu du congrès extraordinaire du 30 juin 2010 et qui devrait expirer en juin 2015 a été abrégé au cours d’un autre congrès extraordinaire les 24 et 25 janvier 2014 tenu à Bobo-Dioulasso qui a réuni l’ensemble des 13 chefs de régions et des 45 provinces du pays avec la participation du frère Laurent Bado», note le communiqué.

Et d’indiquer que du reste, l’initiative de la convocation d’un congrès extraordinaire est dévolue au BEN, acquise à la majorité des 2/3 de ses membres conformément à l’article 14 du statut du PAREN.

Le BEN tout en réitérant sa confiance au «frère Laurent Bado l’invite à inscrire son action dans les textes fondamentaux en vigueur du parti et à œuvrer résolument et patiemment à la préservation des acquis du PAREN».

Le communiqué conclut en invitant également, «l’ensemble des militants à la retenue et à la sérénité pour poursuivre la marche du parti vers sa redynamisation».

A l’issue d’un congrès ‘’ordinaire’’ convoqué par le fondateur du PAREN et tenu du 28 au 30 juillet dernier, l’ingénieur informaticien et logicien Michel Béré a été désigné pour diriger le nouveau BEN du parti pendant cinq ans.

Ce nouveau bureau, fort de 33 membres devrait, selon ceux qui l’ont installé, remplacer celui que dirigeait le ministre Tahirou Barry.

Agence d’information du Burkina

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso