Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Jun

Match amical Chili # Burkina Faso: Les Chiliens sont déçus !

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #SPORT

Les Étalons du Burkina après leur troisième place acquise à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2017 au Gabon et le jeu séduisant produit ont fait l’objet de convoitise de la part de plusieurs nations qui souhaitaient disputer des matchs avec l’équipe burkinabè. Le Chili qui a obtenu un match amical contre le Burkina Faso pour préparer la Coupe de la Confédération en Russie est aujourd’hui découragé puisque c’est une équipe locale renforcée par cinq expatriés qui s’est rendue à Santiago.

A l’annonce du match amical contre le Burkina Faso prévu le vendredi 2 juin 2017, c’était l’extase au Chili puisque bien que classés troisièmes, les Etalons étaient la principale attraction. L’objectif de cette rencontre était de permettre au Chili de préparer la Coupe de la Confédération.

Lors de cette compétition qui regroupe les vainqueurs des compétitions dans leurs continents, le Chili doit affronter le Cameroun. En prélude à cette rencontre, la fédération chilienne a choisi de jouer contre le Burkina Faso qui avait tenu les champions d’Afrique en échec.

A la  4e place au classement FIFA, alors que le Burkina occupait la 35e à l’annonce de ce match amical, le Chili sait que sur le papier la rencontre est déséquilibrée. Mais la préparation de la Coupe de la Confédération et le prestige de la rencontre ont motivé les Chiliens. La rencontre a été soigneusement préparée. Les prix des tickets mis en vente varient de 500 000 F CFA à plus d’un million de francs CFA.

Le Burkina perd l’estime du Chili

Mais, à l’annonce de la liste des joueurs convoqués pour disputer ce match, la partie chilienne a crié au scandale et à la supercherie. De cette liste de 25 joueurs, seul Aboubacar Babayouré Sawadogo était à la CAN 2017. En plus, il n’était que troisième gardien.

Les Chiliens ne reconnaissent aucun des joueurs burkinabè ayant disputé la dernière CAN puisque la majorité des joueurs jouent dans le championnat local. Bertrand Traoré était la principale star attendue après son brillant parcours à la finale de l’Europa Ligue. Ils ne le verront pas.

Cette situation a créé un malaise au Chili qui ne comprend pas cette décision de faire jouer une équipe locale. La presse chilienne ne digère pas non plus l’absence de Paulo Duarte, le sélectionneur des Etalons. L’entraîneur des gardiens a rejoint la sélection pour, dit-on, faire croire qu’il est l’adjoint de Paulo Duarte.

L’estime portée à l’équipe burkinabè a subi un coup puisque la presse chilienne se rend compte que les joueurs burkinabè sont obligés de laver leurs maillots après chaque séance d’entraînement. Ce qui fait dire à la presse que le Burkina a manqué de respect à Vidal, Sanchez et leurs coéquipiers.

Partant de ce constat, la Fédération chilienne étudie l’éventualité d’une attaque contre la Fédération burkinabè de football (FBF) qui n’aurait pas respecté les termes du contrat de ce match amical. Selon certaines sources, le Burkina Faso se devait de présenter six joueurs de l’équipe A lors de ce match amical. Les joueurs expatriés qui figurent dans la liste de Drissa Malo Traoré dit Saboteur n’ont jamais disputé de match officiel avec les Etalons.

Alors d’un match qui devait entrer dans le cadre de la préparation pour la Coupe des confédérations, la presse chilienne l’appelle « match d’au revoir ».

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

 
Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso