Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Jun

Éliminatoires /Burkina Faso # Angola: Étalons,opération victoire !!!

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #SPORT

Demain à partir de 18h au stade du 4-Août de Ouagadougou, le cœur des Burkinabè battra à l’unisson pour leur équipe nationale fanion qui croise les Palancas Negras d’Angola dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la CAN 2019. Une victoire impérative pour les Etalons afin de rentrer de bon pied dans cette compétition.
 
«Nous sortons d’une CAN où nous n’avions pas perdu le moindre match.  Face à l’Angola, nous devons savoir gérer la pression qui pèse sur nos épaules et gagner pour rester sur notre lancée ». C’est par ces mots qu’Alain Traoré a planté le décor du match de demain entre les Etalons et les Palancas Negras d’Angola. Une opposition qui entre dans le cadre des éliminatoires de la  Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. Ce qui est sûr, dans l’écurie des Etalons, l’optimiste règne. A commencer par la tête pensante de l’équipe Paulo Duarte. Il a indiqué que son équipe est dans un « bon feeling ».
 
Le capitaine Charles Kaboré, lui, se satisfait du bon état d’esprit du groupe. Même s’ils regrettent tous les absences de certains cadres tels Bakary Koné, Jonathan Pitroipa et Jonathan Zongo, ils sont unanimes que les jeunes peuvent pallier tant bien que mal ces absences. A la question de savoir où pourrait résider la clé du match pour une victoire des Etalons, les réponses se rejoignent presque. «La clé du match c’est nous-mêmes. Si nous arrivons à faire notre jeu et si tout le monde arrive le jour du match  à 100%, nous sortirons victorieux », a dit Alain Traoré. « Nous devons jouer notre jeu. Nous avons des hommes capables de terminer le boulot en attaque », a précisé le capitaine Charles Kaboré.
 
S’appuyer sur les hommes de couloir
 
Ce qui est sûr, après une brillante CAN, les Etalons n’ont pas droit à l’erreur face aux Palancas Negras. Paulo Duarte et ses poulains doivent maintenir le cap.  Au Gabon lors de la dernière biennale du football africain, le technicien portugais a montré qu’il était un coach tourné vers l’offensive. Avec ce bon côté organisationnel ajouté à son coaching intelligent, Duarte possède plusieurs atouts pour sortir vainqueur de sa première sortie en éliminatoires de la CAN 2019.
 
Il pourrait s’appuyer sur ses hommes de couloir qui sont au mieux de leur forme. Il s’agit de Préjuce Nakoulma et Bertrand Traoré. Leur vivacité et leur vitesse d’exécution peuvent causer d’énormes difficultés au bastion défensif angolais bien que constitué de « joueurs de grands gabarits » comme l’a informé Alain Traoré. Le trio offensif pourrait être complété par un attaquant de fixation comme Aristide Bancé, lui aussi, auréolé d’une bonne saison avec l’ASEC d’Abidjan.
 
Face à cette équipe angolaise en reconstruction, il est clair que les Étalons peuvent et doivent jouer la gagne. Duarte devra jouer la verticalité au niveau de l’animation offensive. Le secteur médian devrait être confié à des éléments physiquement au top. Et au cas où les événements tourneront largement à l’avantage des Étalons, essayer de tester le banc dans l’objectif de trouver des valeurs sûres pour faire face aux aléas des deux fronts (éliminatoires CAN et coupe du monde) qui nécessitent une ressource humaine de qualité et en quantité.
 
En attendant, les dés sont jetés et l’apport du douzième homme sera primordial pour un triomphe des Étalons à cette rencontre dont le sort a été confié à un trio arbitral égyptien composé de Mahmoud Zakaria Mohamed El Banna (centre), Tahssen Abo El Sadat Bebyer, Ayman Degaish et Mahmoud Ahmed Mohamed Bassiouny (4e arbitre). Le commissaire qui répond du nom de Frédéric Eric Crentsil est de nationalité ghanéenne. Le coup d’envoi de la rencontre est prévu pour 18h TU au stade du 4-Août de Ouagadougou.
 
Yves OUEDRAOGO
--------------------------------------------------------------------------
Burkina Faso-Angola
L’UNSE sonne la mobilisation
 
Demain face aux Palencas Négras, l’apport des supporters sera d’un grand atout pour la victoire finale. C’est ainsi que l’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE) se mobilise pour rendre la cuvette du stade du 4-Août un enfer pour les visiteurs.
 
Mercredi dernier, elle était à sa 3e séance de répétition. « C’est notre premier match à domicile après la CAN. Il nous faut nous organiser pour donner plus de tonus aux joueurs », a dit son président Ablassé Yaméogo.
 
Il a informé qu’un appel a été lancé à tous les supporters à faire massivement le déplacement du stade du 4-Août aux couleurs nationales. « Les commerçants doivent décorer leurs hangars avec le drapeau national pour rappeler aux uns et aux autres qu’un grand évènement footballistique doit se passer.  Nous avons aussi lancé un appel aux autorités de toutes les régions afin qu’elles facilitent le déplacement des supporters au stade du 4-Août » a-t-il laissé entendre.
 
Outre les supporters qui viendront de l’intérieur, il y aura ceux de la diaspora. Et là, Ablassé Yaméogo a précisé que 141 personnes sont attendues de la Côte d’Ivoire. Celles de Cinkansé feront le déplacement avec deux cars sans oublier la diaspora gabonaise qui sera aussi présente au stade du 4-Août.
 
Y.O
Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso