Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Jun

Burkina: Plus de 33 milliards de FCFA pour la campagne agricole humide 2017-2018

Publié par SAIDICUS LEBEERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo.

Le gouvernement burkinabè va investir plus de 33 milliards de FCFA destinés à l’achat d’intrants et de matériels pour la campagne agricole 2017-2018 au profit des producteurs, a-t-on appris auprès du ministère en charge de l’Agriculture.

Fruit de la coopération entre la Banque mondiale et le gouvernement burkinabè, cet appui financier devra permettre d’intensifier la production agricole 2017-2018.

La cérémonie officielle de remise des conventions de cofinancement, ainsi que de distribution d’intrants et de matériels agricole pour la saison humide en cours a été présidée samedi à Manga (capitale de la région du centre-sud) par le chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré.

Les conventions de cofinancement concernent la 3e phase du 2e Programme national de gestion des terroirs (PNGT2-3) au profit des 302 communes rurales et des 13 collectivités régionale du Burkina Faso.

Pour la présente campagne agricole, 14 milliards 145 millions 22 mille 630 FCFA seront injectés dans la réalisation de fosses fumières, de jardins maraîchers, de magasins d’intrants, des forages et des infrastructures sanitaires éducatives et marchandes.

Le gros du financement au profit des collectivités territoriales serviront, entre autres, à l’achat de semences améliorées, d’engrais chimiques, de matériels agricoles motorisés et à traction animale. A ce sujet, le coût global est de 19 milliards 505 millions 783 mille 382 FCFA.

Selon le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo, le gouvernement a également acquis des appareils pulvérisateurs, des pesticides et des équipements motorisés et de protection pour faire face à un éventuel fléau aviaire et acridien.

Le ministère en charge de l’Agriculture compte engranger, à l’issue de la présente campagne agricole humide, 5,2 millions de tonnes de céréales, 1,5 millions de tonnes de cultures de rente dont 800 000 tonnes de coton, 938 000 tonnes d’autres cultures vivrières, etc.

ALK/of/APA

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso