Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Jun

Burkina Faso/République Arabe d’Egypte : Les Présidents KABORE et Al SISSI réaffirment leur engagement de renforcer la coopération bilatérale

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #COOPERATION

A l’issue de la séance de travail que le Président Roch Marc Christian KABORE a eu avec son homologue égyptien Abdel Fattah Al SISSI le 7 juin 2017, les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur volonté au cours d’un point de presse, de renforcer la coopération égypto-burkinabè.

Peu après son arrivée au Caire dans l’après-midi du 7 juin 2017, le Président du Faso a été officiellement accueilli par son homologue de la République Arabe d’Egypte au siège de la présidence à Héliopolis où il a eu droit à tous les honneurs : présentation des armes par la Garde d’Honneur; exécution de l’Hymne national du Burkina, suivi par celui de l’Egypte ; revue de la Garde d’Honneur ; présentation des hautes personnalités de la République Arabe d’Egypte et du Burkina Faso et séance de photos.

A l’issue du cérémonial d’accueil, les deux dirigeants s’entretiennent en tête à tête avant la séance de travail élargi aux deux délégations. Au terme de ces échanges, les Présidents Roch Marc Christian KABORE et Abdel Fattah Al SISSI animent un point de presse au cours duquel ils réaffirment leur engagement d’insuffler un nouvel élan à la coopération entre leurs deux pays.

« J’ai discuté avec le Président Roch Marc Christian KABORE, des moyens d’appuyer et de renforcer la coopération bilatérale entre l’Egypte et le Burkina Faso dans différents domaines. Nous nous sommes mis d’accord sur des questions de libre échange et sur des accords économiques », a déclaré le Président égyptien.

Le Président Abdel Fattah AL SISSI a ensuite exprimé au Président du Faso, « son admiration pour la stabilité et le développement du Burkina Faso ». Il a affirmé que l’Egypte va apporter son soutien au Burkina Faso en investissant dans différents domaines, notamment les infrastructures et l’énergie. « Nous nous sommes mis d’accord sur le renforcement de la coopération par le renforcement des capacités à travers des stages et des formations. Je souhaite que la tenue prochaine de la Commission mixte au Caire soit accélérée pour promouvoir les relations entre les deux pays », a soutenu le Président égyptien.

Les deux chefs d’État ont également abordé au cours de cette rencontre, des questions relatives à la situation politique et sécuritaire régionale, notamment en en Libye et dans le Sahel.

Pour terminer, le Président AL SISSI a qualifié cet entretien de « positif et fructueux » et a dit espérer que cette collaboration entre les deux pays continue toujours pour « l’intérêt des deux peuples et du continent africain ».

Répondant à son homologue égyptien, le Président du Faso a confié qu’ « entre l’Egypte et le Burkina Faso, les relations sont anciennes et de ce point de vue, nous sommes engagés à faire en sorte que la prochaine rencontre mixte permette de relancer cette coopération de façon intensive dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture, de la santé et dans le domaine militaire».

Le chef de l’Etat a réaffirmé son engagement à « faire en sorte que le secteur privé joue son rôle dans les relations entre nos deux pays ». « C’est pour cela que, durant mon séjour, j’aurai l’opportunité de rencontrer les hommes d’affaires égyptiens. C’est l’occasion pour nous de faire en sorte qu’il existe une coopération entre les secteurs privés », a indiqué le Président Roch Marc Christian KABORE.

Le Président du Faso a « salué le leadership de son homologue égyptien dans la lutte non seulement contre le terrorisme, mais également dans la stabilité qu’il a pu apporter à l’Egypte ».

Outre ces acquis, il s’est également félicité de toutes ses actions pour la paix dans la sous-région, en Libye et en Syrie.

« Nous ne pouvons que vous encourager et vous soutenir de manière à ce que le travail que vous menez aujourd’hui, non seulement ramène la confiance entre les Egyptiens eux-mêmes, mais également la confiance de ceux qui viennent de l’extérieur, car je dois le rappeler, l’Egypte est un centre touristique beaucoup prisé. Il est temps qu’elle retrouve son lustre d’antan dans ce domaine », a déclaré le Président du Faso.

Avant de quitter le siège de la présidence à Héliopolis, le chef de l’État a exprimé sa conviction de voir se renforcer cette coopération dans le cadre de la lutte contre le terrorisme : « Votre expérience doit pouvoir servir non seulement le G5 Sahel, mais également l’Union africaine. Ce combat que nous menons contre le terrorisme est un combat de principe, c’est un combat de longue haleine. C’est également un combat pour lequel nous devons fédérer nos moyens pour arriver à bout de cette gangrène », a dit en conclusion le Président du Faso.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 
 
Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso