Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 May

Seydou Bouda et Minata Samaté rendent compte du début de leurs missions

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #POLITIQUE

Le

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience successivement l’administrateur burkinabè à la Banque mondiale (BM), Seydou Bouda et le commissaire aux affaires politiques à l’Union africaine (UA), Minata Samaté/Cessouma, dans l’après-midi du mercredi 24 mai 2017 à Kosyam.

Nommé le 1er novembre 2016 au poste d’administrateur à la Banque mondiale (BM) pour le groupe Afrique II, Seydou Bouda s’est voulu le devoir de faire le point du début de son mandat au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

A cet effet, il a été reçu en audience par le chef de l’Etat à Kosyam, dans l’après-midi du mercredi 24 mai 2017. «C’est la première rencontre officielle avec le Président du Faso. Je suis venu lui rendre compte du début de ma mission et demander son appui et ses orientations en vue de bien conduire mon mandat à son terme», a justifié le représentant du Burkina Faso à la BM.

Le groupe Afrique II, a-t-il expliqué, est composé de 23 pays et le rôle de l’administrateur est de défendre les intérêts des actionnaires de la banque. Il y a 184 Etats au sein du groupe de la BM dont le Burkina Faso, a ajouté M. Bouda.

Pour lui, l’administrateur représente donc les actionnaires au conseil d’administration de l’institution et participe à la supervision des orientations stratégiques du groupe de la BM.

Il se prononce également, a-t-il soutenu, sur les perspectives de long terme et veille à la bonne gestion de l’institution financière.

Au regard de cette mission, a-t-il poursuivi, le chef de l’Etat m’a livré des conseils allant dans le sens d’être le plus possible à l’écoute des pays et d’entretenir des relations dynamiques avec l’ensemble des 23 pays du groupe, de manière qu’aucun Etat ne se sente en marge du fonctionnement du groupe.

Sur la question de la relance de l’économie nationale, l’administrateur à la Banque mondiale a signifié que cela n’est pas seulement une question d’argent mais aussi un engagement de tous les acteurs de l’économie nationale parce que l’économie, c’est d’abord une science de la confiance.

A l’entendre, quand les acteurs économiques ont confiance au modèle économique en marche et à l’environnement, ils s’y engagent sans réserve et la croissance, la prospérité économique sont au bout du chemin.

La deuxième personnalité reçue par Roch Marc Christian Kaboré est le commissaire aux affaires politiques de l’Union africaine (UA), Minata Samaté/ Cessouma.

A sa sortie d’audience, elle a affirmé venir échanger avec le président du Faso sur des sujets et particulièrement le prochain sommet de l’UA prévu en début juillet prochain.

A ce sommet, a-t-elle précisé, des sujets importants sont inscrits à l’ordre du jour, notamment la réforme de l’Union africaine. «C’était l’occasion pour moi de renouveler mes remerciements au chef de l’Etat pour son soutien à ma candidature qui m’a permis d’être élue à ce poste», a reconnu le commissaire aux affaires politiques de l’UA.

Kowoma Marc DOH

Sidwaya

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso