Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 May

FIKOM 2017 : satisfecit des acteurs et perspectives pour 2019

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #SOCIETE

Foire

La IVe édition de la Foire internationale agro-sylvo-pastorale de Komsilga (FIKOM) a refermé ses portes, le samedi 27 mai 2017 à Kienfangué. C’est sur des notes de satisfaction que le comité national d’organisation a donné rendez-vous aux producteurs, transformateurs et artisans en 2019, pour valoriser davantage les produits du monde rural.

La ‘’messe’’ annuelle agro-sylvo pastorale de Komsilga, devenue internationale a éteint la ‘’lumière’’ sur les ‘’merveilles’’ du monde paysan, le samedi 27 mai 2017, à Kienfangué, qui a attiré plus de cinq mille visiteurs depuis le 23 mai 2017.

Les exposants venus des 13 régions du Burkina Faso, les lauréats de prix, tous ont avoué repartir satisfaits avec des carnets pleins d’adresses,

Le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé a félicité l’initiateur de cette foire et encouragé les producteurs pour la qualité de leurs produits. Selon lui, cette manifestation est une édition de maturité, étant donné que le président du Comité national d’organisation (CNO) et ses collaborateurs font de cette foire de Komsilga un événement majeur dans la région du Centre.

« Organiser cette foire et donner l’occasion aux producteurs d’échanger sur les meilleures pratiques de leurs activités et de rencontrer des nouveaux acheteurs, est une opportunité qui leur est offerte. Nous devons tous nous investir à faire de cet événement, un rendez-vous à ne pas manquer », a soutenu M. Béouindé.

Eli Ilboudo, exposant maraîcher n’a pas caché sa joie, car il a avoué vendre tous ses produits et nouer des contacts pour le développement de son activité. Le président du CNO de la FIKOM, Jean-Victor Ouédraogo qui était angoissé avant l’ouverture de la foire, selon ses dires, s’est réjoui de la mobilisation et de la diversité des produits qui ont été présentés. « Les exposants ont eu beaucoup de commandes, des relations se sont nouées, toutes les communications programmées ont été bien données et c’est avec satisfaction que nous refermons les portes de cette IVe édition de la FIKOM », s’est-il enthousiasmé.

Le mérite des producteurs reconnus

Vingt quatre lauréats ont vu leurs efforts récompensés à la clôture de la FIKOM dans huit filières regroupant l’agriculture, l’élevage et l’artisanat. Dans chaque catégorie, seuls les trois premiers sont retenus. Les prix sont composés entre autres, de charrettes, de râteaux, de sacs de Sous-produit agro-industriel (SPAI).

Une enveloppe de 400 mille F CFA a été remise aux exposants qui n’ont pas été primés, pour les encourager. C’est la ferme Kiswendsida de Zagtouli, qui a reçu le 1er prix en élevage. En plus de son lot, le député Alassane Sakandé à l’Assemblée nationale lui a remis une enveloppe de 100 mille F CFA. M. Béouindé a également remis une enveloppe de 50 mille F CFA, à chacun des premiers gagnants dans chaque filière.

Au regard des acquis engrangés à cette édition, M. Ouédraogo a signifié que le ‘’bébé’’ de quatre ans qu’est la FIKOM, souffre à trouver des partenaires. Il a, à cet effet, lancé un appel au gouvernement burkinabè pour qu’il mette des moyens qui vont permettre aux producteurs de participer plus efficacement à la réalisation des grandes ambitions du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Pour le rendez-vous de 2019, le président Ouédraogo a sollicité l’accompagnement des partenaires techniques et financiers, pour la tenue de la nuit du monde rural, l’ouverture d’un institut au profit des acteurs du monde paysan et d’un centre de formation de courte durée, qui encadrera les porteurs de projets de développement rural.

Afsétou SAWADOGO

Sidwaya

 
Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso