Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 May

Bob Marley n’est pas mort.

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #CULTURE

Bob Marley

Qui n'a jamais chanté ou frédonné "No woman no cry", "Get up stand up", "I wana love". Bob l'Africain (Zimbawé, Africa Unite, war), le revolutionnaire (Bad card, Rebel), l'amoureux de l'Homme et de la nature (Johny was, Three little birds), le combattant de la liberté (Crazy baldhed, Babylon system), la voix des sans voix (Coul you be loved, Buffalo soldier), le défenseur des opprimés (Ride natty ride, Burnin' and lootin')...

Bob Marley n’est pas mort. Selon la croyance Rasta dont il se réclamait, il s’est réincarné dans un autre corps, car Rasta ne meurt pas. "Rasta never die, Reaggea Music never die" (Le rasta ne meurt pas, la musique reggae ne mourra pas"), a chanté Lucky Dube. 

Ce 11 mai encore, les fanas du reggae se retrouveront encore à Abidjan, à Ouagadougou, à Dakar, à Douala…………. et partout dans le monde avec le "prophète" Bob Marley. Qui sans être arrivé en Côte d’Ivoire physiquement (un rendez-vous manqué!), y est entré de la meilleure des façons: en pénétrant nos cœurs et en y restant à jamais. Il vit chaque jour avec nous, par son œuvre. Car il est vivant.

Le flambeau de la musique de Bob Marley a révélé de nouvelles étincelles et permis à une grande génération de ne pas mourir de faim. Tiken Jah fakoly, Ismaël Isaac, Hamed Farras, Larry Cheick, Serge Kassy, Solo Jah Gunt, Ras Goody Brown, Naftaly, Kush, Malayky, Spyrow, Ous Bilaye ne me diront pas le contraire…

L’artiste ne meurt jamais. Les notes, les paroles, la réflexion qu’il laisse après lui sont la continuité de son être et de sa manière d’être. Son corps ne peut que se reposer. Quant à son âme, elle ne s’arrête jamais de vivre…Un artiste ne meurt jamais car il a sa grande voix, ses créations…

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso