Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Apr

Découpage administratif du Burkina : 558 demandes de création de nouveaux départements, 46 dossiers pour de nouvelles provinces

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation était à l’Assemblée nationale, le 04 avril 2017, pour répondre à des questions orales à lui adressées par les parlementaires. Interpelé par le député Lona Charles Ouattara sur le projet d’érection de hameaux de culture en villages administrativement constitués, il a saisi l’occasion pour aborder la question des demandes de création de nouveaux départements/communes et de nouvelles provinces. Actuellement, 558 dossiers de demande de création de nouveaux départements sont sur sa table. Mais aussi 46 demandes de création de nouvelles provinces.

Le village est la plus petite entité administrative au Burkina Faso. Actuellement, le pays des Hommes intègres compte 8902 villages administrativement constitués. Les villages sont érigés par arrêté du ministre de l’administration territoriale qui est chargé de la création, organisation et administration des circonscriptions administratives. Le dernier arrêté date du 27 mars 2015. « Après cet arrêté, il a été élaboré un projet d’arrêté d’érection de hameaux de culture en villages, objet de la question de Lona Charles Ouattara », a précisé le ministre Siméon Sawadogo. Mais, le processus a été interrompu jusqu’à la fin des élections présidentielle, législatives de 2015 et municipales de 2016. Car, l’érection d’un nouveau village induit la création d’une nouvelle circonscription électorale pour les élections municipales. « Il ne sera pas opportun de procéder à l’érection de nouveaux villages qu’à la fin du processus électoral », a laissé entendre Siméon Sawadogo.

Les députés ont également interrogé le ministre de l’administration territoriale sur l’éventualité d’un nouveau redécoupage administratif du Burkina avec de nouveaux départements, communes et provinces, mais aussi les critères de ce redécoupage.. Mais, « il ne faut pas que l’érection de hameaux de culture en villages soit l’objet de marchandage politique », a prévenu le député Oudagou Goulla.

Redécoupage administratif : une question délicate

Un certain nombre de dossiers d’érection de hameaux de culture en villages sont actuellement sur le bureau du ministre. Les dossiers de demandes création de nouvelles communes/départements également s’empilent sur le bureau du ministre de l’administration territoriale. Mais, « c’est une question délicate. On avait lancé le processus en 2014 et nous avions reçu 558 dossiers de demande de création de départements. Nous avons aussi reçu 46 demandes de création de nouvelles provinces. Nous avons ce dossier entre les mains et nous sommes en train de travailler afin de trouver une solution », a précisé Siméon Sawadogo.

Pour le ministre Sawadogo, cet engouement s’explique par le fait que les populations ont compris les enjeux de la décentralisation. « Les populations ont compris que les collectivités territoriales sont d’une importance capitale. Donc, c’est devenu une passion qui peut entamer la cohésion sociale, la cohésion nationale si on y prend garde. On est en train de marcher sur des œufs sur cette question. Et puis, la plupart de ces demandes sont supportées. Mais, nous sommes en train de voir quelle formule est la plus acceptable parce qu’on ne peut pas créer 1000 départements, on ne peut pas créer 200 provinces », a-t-il souligné.

Moussa Diallo
(Le Faso)

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso