Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Mar

Elections municipales : Siméon Sawadogo prend langue avec les partis politiques

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo.

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, a échangé avec des représentants des partis politiques, le lundi 6 mars 2017, à Ouagadougou, sur la tenue des prochaines élections municipales complémentaires.

Des municipales complémentaires vont se tenir dans 15 communes et un arrondissement, le 28 mai 2017. Pour un scrutin apaisé, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Siméon Sawadogo, a discuté avec des responsables de partis politiques, le lundi 6 mars 2017, sur les responsabilités respectives de chaque acteur du processus électoral. D’entrée de jeu, il a rappelé que la dissolution des exécutifs locaux a été décidée à la suite de l’échec des démarches de conciliation. Pour M. Sawadogo, au-delà des problèmes d’alliances entre partis politiques dans la bonne marche des conseils municipaux, d’autres pesanteurs sociales et l’incivisme y ont également contribué dans certaines communes. « Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour la bonne tenue de ces élections qui permettront à l’ensemble des collectivités territoriales de se doter d’exécutifs fonctionnels. J’invite les représentants des partis et formations politiques à faire preuve de responsabilité en entretenant une atmosphère électorale paisible et d’acceptation du débat contradictoire », a déclaré le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

C’est pourquoi, il les a invités à initier des activités de sensibilisation dans les localités concernées par les élections complémentaires pour un processus empreint de concorde sociale. A l’issue du mot introductif aux échanges, les responsables de partis politiques ont soulevé certaines préoccupations. Tous ont salué l’initiative de la rencontre et félicité le ministre pour sa nomination. Ils ont également approuvé la nécessité d’entreprendre un travail de sensibilisation sur le terrain. Ensuite, ils se sont interrogés sur les questions inhérentes au financement de la campagne électorale, à la clarification des termes élections complémentaires et partielles et à la constitution des listes électorales. Sur la préoccupation relative au financement des partis politiques pour la campagne, Siméon Sawadogo a indiqué que seuls les délégués des bureaux de vote seront pris en charge.

« Il n’y a pas de financement pour les partis politiques », a-t-il clarifié. Il a expliqué que ce scrutin est à mettre au compte des municipales du 22 mai 2016. Le mandat des élus des échéances du 28 mai prochain, a précisé le ministre, sera aligné sur celui des municipales de l’an passé. Et de réitérer que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) est le seul organe compétent pour l’organisation et la supervision du scrutin.Le président de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), Me Gilbert Noël Ouédraogo, a souhaité que les listes qui avaient été arrêtées l’an passé soient maintenues pour les élections du 28 mai. Le président de Le Faso Autrement, Ablassé Ouédraogo, a émis le vœu que ces élections puissent se tenir dans la paix et dans un esprit démocratique. « C’était une réunion utile d’autant plus que toutes les parties ont appris les unes des autres. Nous devrons œuvrer à ce que ces élections se déroulent dans un climat apaisée », a-t-il souligné.

Karim BADOLO
(Sidwaya)

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso