Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Mar

Burkina : le Mouvement des Droits de l'Homme appelle à une "véritable politique efficace de lutte contre le terrorisme"

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

Chrysogone Zougmoré - Président du Mouvement burkinabè des droits de l'homme et des peuples.

Le Mouvement burkinabè des droits de l'Homme et des Peuples (MBDHP) a appelé samedi le gouvernement à l'élaboration et à la mise en œuvre d'une véritable politique efficace de lutte contre le terrorisme.

"Rien que ces six deniers mois, les attaques terroristes se sont multipliées dans le pays, endeuillant de nombreuses familles et plongeant des millions de burkinabè de la zone nord dans une insécurité sans précédent", peut-on lire dans une déclaration du MBDHP.
Le texte précise que la récurrence de tels évènements malheureux, leur proximité dans le temps et leur extrême gravité, indiquent clairement que le sahel burkinabè "échappe progressivement" au contrôle de l'Etat, incapable d'y assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Cette déclaration du MBDHP intervient au lendemain d'une "marche silencieuse" observée vendredi sur toute l'étendue du territoire burkinabè après la mort d'un enseignant début mars sous les balles des terroristes qui tentent d'imposer l'enseignement de l'arabe dans des écoles au nord du pays.

Le Mouvement des droits de l'homme appelle les autorités à assumer en toute responsabilité son rôle régalien de sécurisation de l'ensemble du territoire national et de protection des personnes et de leurs biens.

Il a exhorté en outre le gouvernement à équiper les forces de défense et de sécurité en moyens nécessaires, suffisants et adéquats, en vue d'accroître leurs capacités d'investigations et d'actions et de veiller, à conformer les pratiques des forces de sécurité aux principes des droits humains et aux règles de l'Etat de droit.

Le nord du Burkina Faso est régulièrement attaqué par des terroristes, dont le plus recherché est le djihadiste burkinabè Malam Ibrahim Dicko qui a déjà revendiqué plusieurs attaques, dont la plus meurtrière contre l'armée burkinabè, avec un bilan de douze soldats tués.

(Xinhua)

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso