Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Feb

Ministère des infrastructures : Les travailleurs mécontents

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

Le syndicat des travailleurs des travaux publics du bâtiment de l’hydraulique et assimilés du ministère des infrastructures (SYTTPBHA-MI) a tenu un sit in ce jeudi 9 février au sein dudit ministère. Il s’est agi pour le syndicat d’exiger que leur ministère trouve des solutions à leurs revendications.

Plusieurs préavis ont été déposés pour attirer l’attention du ministre sur les préoccupations des agents sans succès. « Le ministère nous a contraints à faire ce sit in », a déploré le secrétaire généraldu syndicat des travailleurs des travaux publics du bâtiment de l’hydraulique et assimilés du ministère des infrastructures (SYTTPBHA-MI), M’Bi Yaméogo.

La défaillance de l’organigramme du ministère des infrastructures, le paiement sans délai des arriérés de frais de mission, la transparence dans la gestion des marchés publics, la fin du chômage technique des agents du ministère, la sincérité dans le dialogue social sont autant de problèmes que le secrétaire général M’Bi Yaméogo du SYTTPBHA MI a énuméré lors du sit in. Il a par ailleurs dénoncé le défaut de sincérité dans le dialogue social.

Le syndicat s’offusque également que le ministère cautionne que des agents de cadre B dirigent ceux de cadre A. Il a ajouté que le ministère recrute des économistes pour construire des routes. « Ne soyons donc pas étonnés de la qualité des routes», a-t-il martelé.

Depuis l’arrivée du ministre, continue-t-il, « on n’a monté les uns contre les autres si bien qu’à l’heure actuelle, on ne peut plus travailler (…). Pourtant le programme du président a été lancé, les entreprises sont sur le chantier et ce blocage fait qu’on ne peut rien faire ».

Le ministre des infrastructures, Eric Bougouma, rencontré, a affirmé avoir réagi aux préoccupations du SYTTPBHA MI.

Concernant le dialogue, le ministre dit être conscient que « le dialogue franc social et sincère est le socle du développement harmonieux du pays » et a saisi encore l’occasion pour inviter le SYTTPBHAMI autour d’une table pour poursuivre ce « dialogue franc et sincère ».

Concernant la défaillance de l’organisation du travail au ministère, Eric Bougouma a confirmé avoir mis en place un comité pour la relecture des organigrammes dont le syndicat en est membre.

« Qu’il y ait des militants du MPP au niveau du ministère des infrastructures, c’est une chose normale au même titre que d’autres militants d’autres partis politique peuvent se trouver ici », a déclaré Eric Bougouma. Il a soutenu que le gouvernement est attaché à la neutralité de l’administration en même temps que cette dernière est au service de la politique générale du gouvernement. Et pour répondre au syndicat qui affirme que le ministère est géré par une cellule MPP, le ministre a souligné « que le ministère n’est pas géré par une cellule quelconque ».

Irmine KINDA (Stagiaire)
(Burkina24)

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso