Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Feb

Le Burkina accueille les cérémonies de clôture de l'Année internationale des légumineuses

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #AGRICULTURE

C'est au Burkina Faso, à Kongoussi aujourd'hui et à Ouagadougou demain, que se dérouleront les cérémonies de clôture de l’année internationale des légumineuses 2016 (AIL 2016).

A Kongoussi, jadis " fleuron de la production du haricot vert", le président Roch Kaboré et le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, entre autres, plaideront pour la promotion de la filière, souligne le communiqué. Un hommage particulier sera rendu à l’Union provinciale féminine Namalgbzanga (UPFN) de la province du Bam, lauréate du prix de la meilleure plateforme d’innovation décernée par la Conférence internationale sur l’agriculture en Afrique de l’Ouest (Coraf). Une foire des légumineuses est au programme de cette manifestation.

Demain, à Ouagadougou, une conférence se tiendra sur les stratégies de développement de la filière avec, en parallèle, une foire aux savoirs et des démonstrations culinaires.

L’AIL 2016 avait pour objectif essentiel de sensibiliser l’opinion publique aux avantages nutritionnels des légumineuses dans le cadre d’une production vivrière durable. Il s'agit, in fine, de favoriser des rapprochements au sein de toute la chaîne de production de manière à mieux exploiter les protéines issues des légumineuses, à renforcer la production de légumineuses à l’échelle mondiale, à tirer un meilleur parti de la rotation de cultures et à trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans le commerce des légumineuses.

Les légumineuses ?

Les légumineuses sont des plantes annuelles dont les cosses produisent entre 1 et 12 graines ou semences de taille, de forme et de couleur variables et qui sont utilisées dans l’alimentaion humaine et l’alimentation animale. Le terme "légumineuses" désigne uniquement les plantes récoltées pour l’obtention de grains secs, ce qui exclut les plantes récoltées vertes pour la consommation alimentaire et classées dans la catégories des cultures légumières, ainsi que les cultures utilisées principalement pour l'extraction d’huile et les cultures légumineuses utilisées exclusivement à des fins de semis, souligne la FAO.

Les légumineuses telles que les lentilles, les haricots, les pois et les pois chiches constituent une part essentielle du panier alimentaire de base de nombreuses populations et sont nécessaires à un régime alimentaire équilibré, notamment pour lutter contre l’obésité et traiter les maladies chroniques telles que le diabète, les pathologies cardiovasculaires et le cancer. Elles constituent également une source de protéines d’origine végétale pour les animaux.

En outre, les légumineuses sont des plantes dont les propriétés fixatrices d’azote peuvent contribuer à accroître la fertilité des sols et avoir des effets bénéfiques sur l'environnement.

Une production de 700 000 t au Burkina

La production mondiale des légumineuses à graines sèches était estimée en 2014 à 66 913 513 tonnes (t) pour des superficies de 75 921 434 hectares (ha).

Au Burkina Faso, les principales légumineuses sont le niébé, le voandzou et le soja. La production nationale en 2017 est estimée à 700 000 t pour le niébé et 56 000 t pour le voandzou, en hausse de 22,56% et 19,70% par rapport à la campagne dernière.

(Commod Africa)

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso