Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 Feb

Clôture de l’Année internationale des légumineuses : « Les légumineuses font partie des aliments à haute valeur nutritive », déclare le Président du Faso

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #PRESIDENCE

Clôture

La communauté internationale a célébré la clôture de l’Année internationale des Légumineuses (AIL), le vendredi 10 février 2017 à Kongoussi au Burkina Faso sous la présidence du Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, et sous le parrainage de Madame Sika KABORE, présidente de la Fondation Kimi.

La cérémonie de clôture de l’AIL s’est déroulée sous le thème : « Valorisation des légumineuses dans le cadre des ODD et pour la résilience au changement climatique ». Elle a enregistré la présence des plus hautes autorités du Burkina Faso, de la Directrice générale adjointe de l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) ainsi que de nombreuses délégations venues de tous les continents et de l’intérieur du Burkina Faso. Plusieurs discours prononcés ont ponctué la cérémonie. 

Dans son mot de bienvenue, le gouverneur de la région du Centre-Nord a, après avoir présenté sa circonscription administrative, remercié le gouvernement pour les mesures prises en Conseil des ministres de restaurer et protéger le Lac Bam, et pour le lancement du bitumage de la route Kongoussi-Djibo.

Après le gouverneur, le président national de la Chambre d’Agriculture, a indiqué que la clôture de l’AIL a permis de faire un focus sur « les valeurs nutritionnelles des légumineuses, viande du pauvre en milieu rural ». Il a ensuite relevé les difficultés rencontrées par les acteurs qui se résument entre autres, au coût élevé des intrants, à l’insuffisance de matériel de conservation et d’infrastructure de stockage, et à l’insuffisance d’équipement agricole. 
L’Ambassadrice spéciale de l’Année internationale des Légumineuses 2016, Madame Magy HABIB de la FAO et la Directrice générale adjointe de la FAO, Madame Maria Helena SEMEDO ont pour leur part, salué le Président du Faso ainsi que tout le gouvernement pour la « parfaite organisation » de la cérémonie. 

Ensuite, Madame Maria Helena SEMEDO, tout en indiquant que les légumineuses « constituent une part essentielle dans le régime nutritionnel dans le monde », a déploré le fait que « la valeur et les propriétés nutritionnelles des légumineuses demeurent méconnues et trop peu appréciées ». Ce qui justifie selon elle, la déclaration de 2016, « l’Année internationale des Légumineuses » par l’Assemblée générale des Nations unies. 

Quant au Président du Faso, il a indiqué que « les légumineuses font partie des aliments à haute valeur nutritive et sont peu onéreuses comparativement aux produits d’origine animale ». 

Tout en se réjouissant du fait que l’AIL « ait été une excellente opportunité pour favoriser le rapprochement entre tous les maillons de la chaîne de production », le Président Roch Marc Christian KABORE a réitéré ses « vives et chaleureuses félicitations à la FAO qui a porté son choix sur le Burkina Faso pour abriter cet évènement de portée mondiale ».
Saisissant l’occasion, le chef de l’Etat Burkinabè a rappelé que « le gouvernement du Burkina

Faso a mis l’accent sur les légumineuses afin d’atténuer la vulnérabilité des femmes et accroître la résilience des populations ».

La cérémonie de clôture de l’AIL a pris fin par une visite de stands qui a permis de découvrir les variétés de niébé, de soja, d’arachides et de vouandzou (pois de terre) produites dans les treize régions du Burkina Faso.

La Direction de la communication de la Présidence du Faso

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso