Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Feb

Centre culturel « Anikié » Un nouvel espace pour Bobo-Dioulasso

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #CULTURE

Le centre culturel « Anikié » a ouvert ses portes le 2 janvier 2016 à Bobo-Dioulasso. Cet espace de 400 mètres carrés est le fruit d’une coopération entre l’association « Couleur pinceaux » du Burkina Faso et « Tamtando » d’Italie.

Bobo-Dioulasso a un nouvel espace culturel : le centre culturel « Anikié ». Son inauguration est intervenue le 2 janvier 2016 au secteur 22 dans l’arrondissement 7. L’infrastructure d’une valeur globale de 90 millions de F CFA, est née d’une coopération culturelle.

En effet, depuis 2006, les associations « Couleurs pinceaux » du Burkina Faso et « Tamtando » d’Italie ont décidé de matérialiser leur amitié. Grâce à l’appui financier de la ville d’Aoste en Italie, le rêve est devenu réalité. Le joyau, selon le président de « Couleurs pinceaux » et coordonnateur du centre,

Elvis Aristide Bazongo, va servir entre autres « la création d’un cadre de rencontres et d’échanges culturels entre artistes, la promotion de la musique, de la danse traditionnelle et contemporaine, et des arts plastiques ». Le centre « Anikié » comprend des salles de spectacle, et d’exposition, une galerie d’art et un lieu de rafraichissement.

Il servira aussi à l’accueil et à l’hébergement, et sera un espace de travail pour les hommes du monde culturel, selon M. Bazongo. Les donateurs attendent de cette œuvre, qu’elle soit une école de la culture. «C’est l’idée de permettre aux artistes de Bobo-Dioulasso de transmettre leur savoir aux plus jeunes qui a convaincu les autorités de la région du Val d’Aoste », a soutenu le représentant du maire d’Aoste, Loris Sartoré.  Les autorités locales se disent satisfaites de cette coopération culturelle qui vit à Bobo-Dioulasso.

Leurs souhaits est que le centre « serve de tremplin pour les artistes de Bobo-Dioulasso, du Burkina, et des artistes venus de divers horizons, un cadre de promotion de la culture burkinabè »,a affirmé Angeline Nikiéma représentant la directrice régionale  de la culture. C’est en 2006 que « Couleurs pinceaux », une association de peintres burkinabé dirigée par Elvis Aristide Bazongo et « Tamtando », une association d’artistes musiciens de la ville d’Aoste dans la région autonome de Val d’Aoste en Italie, ont eu l’idée de créer un tel cadre. Le centre ainsi créé prend en compte tous les arts. 

Dominique DIAPPA

domingo.diappa@gmail.com

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso