Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Nov

Santé, politique et société, au menu de la presse burkinabè

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

Une

Ouagadougou - La presse burkinabè a évoqué ce samedi, des sujets ayant trait à la politique, à la société et surtout à la santé, marquée par l’épidémie de la dengue en cours dans le pays.

«Dengue : Une approche thérapeutique de la médecine alternative», titre Le Quotidien, parlant de cette maladie qui fait ravage actuellement au Burkina Faso, avec une vingtaine de morts dans la capitale Ouagadougou.

Abordant ce sujet, Le Faso.net, journal en ligne, publie un droit de réponse du ministère de la Santé, sous ce titre: «Epidémie de dengue: Le ministère de la santé répond à l’UPC (Union pour le progrès et changement, parti politique de l’opposition, Ndlr)»

Selon le site, c’est en réponse à la déclaration de l’UPC intitulé «Epidémie de Dengue au Burkina: l’UPC pointe les insuffisances de notre système de santé» et signé du Dr Steve Léonce Zoungrana, que le ministère de la santé, par l’entremise du Dr Brice Wilfried Bicaba, directeur de la lutte contre la maladie, a réagi à travers un communiqué de presse.

Le même droit de réponse est publié dans les colonnes de plusieurs autres journaux en ligne dont Burkina24 qui a titré à cet effet: «Gestion de l’épidémie de dengue : Le ministère de la Santé répond à l’UPC».

En société, Burkina 24 aborde la lutte contre la pauvreté, à travers l’article intitulé: «Un +ambitieux programme+ nommé PADEL lancé».

Ce confrère renseigne que la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté a été marquée au Burkina Faso par le lancement, vendredi à Dori (région du Sahel), du Programme d’appui au développement des économies locales (PADEL).

Pendant ce temps, Le Quotidien aborde en politique, l’engagement de certaines Organisations de la société civile (OSC) burkinabè.

Ce quotidien, le seul qui parait les samedis au Burkina Faso, arbore à sa Une: «Groupe de réflexion démocratique: +Les OSC doivent s’occuper de leur mission plutôt que de demander la levée de l’immunité parlementaire du président de l’Assemblée nationale».

Quant à Lefaso.net, il informe dans sa rubrique politique qu’une délégation de la CODER (Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale) a été reçue en audience, le 18 novembre 2016 par sa Majesté le Mogho Naba Baongo.

«A leur sortie d’audience, le porte-parole de la délégation, Ablassé Ouédraogo par ailleurs président de cette coalition, a fait le point le leur entretien avec l’Empereur des Mossé », rapporte le journal en ligne.

 AIB

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso