Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 Nov

Discours de son excellence monsieur le Président du Faso à l’occasion de la cérémonie de lancement des activités de la semaine nationale de la citoyenneté, Edition SENAC 2016

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #PRESIDENCE

Discours

BURKINA FASO
Unité – Progrès – Justice


Ouagadougou le 29 novembre 2016
Salle des banquets de Ouaga 2000


Excellence, Monsieur le Premier Ministre,
Chef du Gouvernement


Monsieur le 2e vice-président, représentant le Président de l’Assemblée nationale

Monsieur le Président du Conseil constitutionnel

Mesdames et Messieurs les Présidents d’institution

Messieurs les Anciens Chefs d’Etat

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement

Excellences, Mesdames et Messieurs les Chefs de mission diplomatique et Consulaire

Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales et Interafricaines

Monsieur le Chef d’Etat-major Général des Armées

Honorables Députés
Monsieur le 1er adjoint du Maire de Ouagadougou
Honorables invités
Mesdames et Messieurs


Le lancement des activités de la treizième édition de la Semaine nationale de la Citoyenneté (SENAC) m’offre l’agréable occasion de célébrer avec les vaillantes populations du Burkina Faso l’importance de la citoyenneté responsable dans le contexte qui est le nôtre au Burkina Faso. 
Votre grande mobilisation en ce jour, Mesdames et Messieurs, preuve de votre engagement pour la promotion de la citoyenneté, nous encourage et nous indique que le civisme a encore de beaux jours devant lui dans notre pays.

Distinguées personnalités
Honorables invités
Mesdames et Messieurs


A l’heure où nous œuvrons, à tous les niveaux, pour faire de notre pays une démocratie forte, il convient d’intégrer à notre vision et à nos différentes initiatives les valeurs de civisme et de citoyenneté.
De toutes les urgences légitimes auxquelles notre pays fait face ces derniers temps, la problématique de l’appropriation de la citoyenneté dans son approche la plus complète tient une place de choix. 
La citoyenneté a longtemps été considérée comme l'état ou la qualité de citoyen, c’est-à-dire, le lien qui rattache l’individu à la collectivité à laquelle il appartient. 
De nos jours, elle s’appréhende davantage comme un mode de comportement qui implique chez le citoyen, l’exercice de ses droits et l’observance de ses devoirs vis-à-vis de ses concitoyens et vis-à-vis de la nation à laquelle il appartient. 
Ainsi comprise, la citoyenneté fait référence à des qualités, à des attitudes et à des comportements que les individus ont ou devraient avoir, qui leur permettraient de contribuer à l’édification d’un environnement propice à leur plein épanouissement économique, social et culturel.

C’est dire qu’à cette étape de la vie de notre nation, où les acquis de notre jeune démocratie sont mis à rude épreuve, la question de la citoyenneté mérite notre attention et nos soins pour consolider la paix et promouvoir le développement du pays.

Honorables invités
Mesdames et Messieurs


Vous constatez avec moi que l’actualité nationale reste marquée depuis quelques années par une recrudescence et une persistance des actes d’incivisme se manifestant par les violences de tous ordres dans tous les segments de la société, la défiance de l’autorité, le développement de la justice privée, les revendications sociales de plus en plus pressantes et violentes, pour ne citer que ceux-là.
Ces cas sont malheureusement légions et ne cessent de prendre de l’ampleur.

Les travaux du forum national sur le civisme tenu les 30 et 31 mai 2013 ont permis de faire un diagnostic assez global des causes de l’incivisme dans les différents domaines de la vie sociale, économique et politique. Il est ainsi ressorti des conclusions de ce forum que le phénomène s’explique entre autres par :

  • la méconnaissance ou l’ignorance par les citoyens de leurs droits et surtout de leurs devoirs ;
  •  le manque de rigueur dans l’application effective des textes ; 
  • l’impunité et la corruption ;
  •  le sentiment d’injustice sociale ;
  •  la déperdition des valeurs sociales cardinales.

Honorables invités
Mesdames et Messieurs


Il est évident que c’est un devoir citoyen pour chaque Burkinabè que de s’investir pleinement dans la construction de notre pays. 

Mais nous ne pouvons parvenir au succès que si nous traduisons dans nos faits et gestes quotidiens les valeurs cardinales du civisme et de la citoyenneté. 

Relever ce défi existentiel pour notre pays nous impose de changer de mentalité et de comportement pour devenir des citoyens intègres et responsables.

Je voudrais à cet instant précis, rappeler que les valeurs citoyennes doivent s’imposer à tous comme une ardente obligation.

Nous devons revenir à des réflexes citoyens, que nous avons perdus de vue depuis quelques temps. 
Si le citoyen a le droit de manifester et de revendiquer, il ne doit pas perdre de vue l’obligation qui lui incombe de respecter la loi et de contribuer à la préservation de la paix sociale. 

Si l’Etat garantit aux citoyens leurs droits, il attend d’eux, en retour, l’accomplissement de leurs devoirs. 

Nous devons donc interpeler notre conscience, et prendre la juste mesure de notre responsabilité dans la promotion de la citoyenneté responsable en nous appropriant les valeurs fondamentales du civisme qui s’inculquent au sein de la cellule familiale, à l’école, dans les milieux professionnels et se renforcent tout au long de la vie.

Honorables invités
Mesdames et Messieurs


En adoptant la Politique nationale des droits humains et de la promotion civique en 2013, l’Etat entend promouvoir le civisme et la citoyenneté, gage de l’effectivité des droits humains et de l’Etat de droit au Burkina Faso. 

C’est un acquis majeur que nous devons préserver et consolider à travers des initiatives comme la Semaine nationale de citoyenneté.

Je note avec satisfaction, à cet égard, que le thème retenu pour cette 13ème édition : «Civisme et cohésion sociale au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives pour une meilleure préservation de la paix sociale», plus que d’actualité, se veut une invite à tous les citoyens sur le rôle de chacun dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale. Je voudrais donc exhorter tous les acteurs ici présents et, à travers vous, tous les citoyens, à être les vecteurs de la transmission des valeurs civiques et citoyennes.

Sur ce, je lance solennellement les activités entrant dans le cadre de la Semaine nationale de la Citoyenneté.

Je vous remercie

Commenter cet article

monaco 30/11/2016 17:07

Best escorts in Monaco for best sex . Elite girls for VIP and everyone who wants to spend some quality time. Monaco Escort Agency 24H at www.monacoescort24.com

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso