Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Nov

Burkina/grève du personnel médical: l'Ordre des médecins pour un service minimum

Publié par SAIDICUS LEBERGER  - Catégories :  #ACTUALITE

L'Ordre des médecins du Burkina.

L'Ordre des médecins du Burkina a invité jeudi les personnels soignants à assurer un service minimum pour éviter des "situations désastreuses" en raison de la grève "sans service minimum" déclenchée mardi par le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha).

Le conseil de l'Ordre "observe avec désolation l’interruption des soins en raison de l'absence de service minimum dans la présente grève lancée par le Syntsha", a écrit le président de l'Ordre, le professeur Ag Ali Niakara, dans une déclaration dont l'AFP a reçu copie.

"De ce fait, le Conseil national de l'Ordre des médecins du Burkina Faso demande au Syntsha la conversion de la grève sans service minimum en grève avec service minimum, tenant compte de nos serments", poursuit-il, alertant sur les "conséquences désastreuses de l’absence totale de soins".

Une grève de 72 heures a été déclenchée mardi par le Syntsha pour exiger du gouvernement des augmentations salariales et indemnitaires.

Le syndicat exige également le renforcement et l'équipement des hôpitaux ainsi que le recrutement et la formation de personnel.

Deux concertations lancées mercredi et jeudi entre syndicats et gouvernement "n'ont rien donné", selon le responsable du syndicat, Pissyamba Ouédraogo.

"Le gouvernement ne discute pas de ce qui a amené la grève ni des solutions à apporter. Il s'est borné à nous demander d'assurer le service minimum. Pour nous il faut discuter et résoudre les problèmes posés", a-t-il dit à l'AFP.

Cette grève très suivie par le personnel médical a paralysé la totalité des services publics de santé, hôpitaux, dispensaires et maternités à Ouagadougou comme à l'intérieur du pays, selon des habitants joints au téléphone.

Le Burkina Faso compte quelque 28.000 agents de santé, dont moins de 1.000 médecins, qui exigent pour la plupart de travailler dans les centres urbains.

(AFP)

Commenter cet article

Archives

À propos

L'Information vraie du Burkina Faso